L'épreuve uniforme de français - Cinq écrivains relèvent le défi
ISBN : 9782895684541
Date de parution : février 2010
Sujet : Scolaire
Nombre de pages : 144 pages
Statut : Épuisé

19,95 $

L'épreuve uniforme de français
Cinq écrivains relèvent le défi

Par l'auteur Jacques Garneau



L’épreuve uniforme de français : chaque année, quelque 35 000 cégépiens québécois s’inscrivent à cet examen national et doivent le préparer. Comment faire ? Le taux de réussite demeure élevé, mais les étudiants, en écrivant leur texte argumentatif ou leur dissertation, tombent souvent dans le piège des formules fades et convenues.
 
Cet ouvrage propose des modèles plus originaux que ceux que les étudiants sont susceptibles de voir dans leur cours de français. Il s’agit de cinq textes de 900 mots, de vraies dissertations critiques, portant sur cinq sujets différents déjà donnés par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et rédigés par cinq écrivains dont la maîtrise du français est bien connue du grand public : Arlette Cousture, Jean O’Neil, Christian Rioux, Georges-Hébert Germain et Jean-François Lisée.

Le livre comporte trois parties. Dans la première sont présentés les sujets, les textes à l’étude, la dissertation de chaque écrivain, puis une appréciation commentée sous forme de lettre à l’écrivain rédigée par l’auteur de l’ouvrage. La deuxième partie procède à l’analyse méthodique de chaque dissertation selon les critères de correction du MELS, alors que la troisième partie propose d’autres pistes à explorer que celles choisies par les cinq écrivains invités. Un glossaire, les biographies des auteurs étudiés et des auteurs invités, ainsi qu’un lexique des noms et des auteurs cités complètent l’ouvrage.

On ne porte pas de jugement, ici, sur des exercices scolaires faits par des écrivains. Plutôt, dans le but d’aider les étudiants en mal de style, l’auteur décortique les choix d’écriture qui peuvent être faits par un écrivain qui connaît son métier, montrant ainsi comment un rédacteur expérimenté fait face à un devoir d’écriture.